photo équipe Van Seuningen

Équipe : Mucines, cancer et résistance aux drogues

Notre équipe « Mucines, cancer et résistance aux drogues » est composée de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de chercheurs hospitalo-universitaires cliniciens, biologistes et anatomopathologistes, d’ingénieurs, de techniciens et d’étudiants.

Nous projet porte sur le rôle des mucines dans le cancer et sur les mécanismes de résistance des tumeurs aux traitements chimiothérapeutiques. Les tumeurs solides étant caractérisées par une importante hétérogénéité au niveau intra-tumoral et dans leur environnement (présence de différentes matrices, de différents types cellulaires : cellules stromales, immunitaires, inflammatoires,…), nous travaillons à mieux comprendre (i) les mécanismes impliqués dans la chimiorésistance (signalisation intracellulaire, épigénétique, métabolisme,…), (ii) l’impact des interactions tumeur-stroma sur le comportement de la tumeur et (iii) l’hétérogénéité tumorale (cartographie et profilage moléculaires, approches cellule unique et multi-omiques).

Pour cela, nous développons une recherche fondamentale, pré-clinique et translationnelle en cancérologie en collaboration avec les services hospitaliers du CHU de Lille avec le but de transférer nos données en pratique clinique (nouveaux marqueurs, nouvelles cibles thérapeutiques, nouveaux protocoles, médecine personnalisée) afin d’améliorer la prise en charge et le traitement des patients (accès aux cohortes régionales de patients et aux banques de données clinico-biologiques nationales).

Nous développons aussi une recherche interdisciplinaire avec les chimistes (nouvelles drogues, chimie thérapeutique), avec les physiciens (modèles microfluidiques 4D, modèles organe/tissu-sur-puce) et avec les bioinformaticiens (intelligence artificielle pour le cancer).

Ces travaux ont pour finalité de découvrir de nouveaux marqueurs phénotypiques, pronostiques, prédictifs, de réponse aux traitements (orientations des traitements) dans les cancers oeso-gastriques, coliques, pancréatiques et rénaux et aussi d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques (amélioration de l’efficacité des traitements) afin de proposer de nouveaux outils aux cliniciens pour mieux prendre en charge et mieux traiter le patient (médecine personnalisée).

Nous accueillons chaque année entre 10 et 15 étudiants (scientifiques et médecins) en M1, Master 2 Recherche, des doctorants et des chercheurs post-doctoraux. Nous sommes affiliés à l’école doctorale biologie-santé de Lille (http://edbsl.univ-lille2.fr/).

Notre équipe est une équipe phare de la dynamique régionale en cancérologie soutenue par l’Inserm (https://www.inserm.fr/), le CNRS (http://www.cnrs.fr), la région Hauts de France (https://www.hautsdefrance.fr/), l’institut ONCOLille (https://oncolille.univ-lille.fr/), le cancéropôle Nord-Ouest (https://www.canceropole-nordouest.org/), l’université de Lille (https://www.univ-lille.fr/), le Centre Hospitalier Universitaire de Lille (CHU) (https://www.chu-lille.fr/) et le Centre régional de lutte contre le cancer Oscar Lambret (COL) (https://www.centreoscarlambret.fr/).

 

Nos thèmes de recherche sont :

A- Rôle des mucines MUC1 et MUC4 dans la cancérogenèse épithéliale et la chimiorésistance

A.1- Rôle des mucines MUC1 et MUC4 dans les cancérogenèses pancréatique, oesophagienne, gastrique, colique et rénale. Modèles in vitro (modèles cellulaires 2D, 3D, organoïdes et 4D microfludiques (collaboration avec les physiciens), in vivo (modèles murins transgéniques, xénogreffes de cellules et PDX) et ex vivo (échantillons de patients, cohortes).

A.2- Étude de la relation structure-fonction du complexe MUC4-ErbB2 et du site de clivage de MUC1-CT. Ciblage thérapeutique et découverte de nouveaux candidats-médicaments (collaboration avec les chimistes).

 

B- Étude des mécanismes moléculaires responsables de la résistance/récidive des tumeurs

B.1- Compréhension des mécanismes de résistance aux chimiothérapies et d’échappement aux drogues (dormance tumorale, reprogrammation cellulaire). Plasticité épigénétique des cellules cancéreuses (méthylation ADN, code histones, ARN non codants, métabolisme, état souche).

B.2- Recherche transversale/translationnelle avec l’hôpital (cohortes, BCB) : Recherche de facteurs/marqueurs pronostiques (identification et classification des tumeurs) et prédictifs (orientation thérapeutique et prise en charge des patients). Comparaison tumeur primaire/récidive/métastase. Hétérogénéité de la tumeur (cartographie moléculaire de la tumeur, approches cellule unique et multi-omiques). Utilisation de l’intelligence artificielle (machine/deep learning, collaboration avec les bioinformaticiens).

> PERSONNEL CHERCHEURS
> PERSONNEL INGÉNIEUR/TECHNICIEN
> ÉTUDIANTS

PERSONNEL CHERCHEURS

Isabelle Van-SeuningenDr Isabelle VAN SEUNINGEN, chercheur DR1 CNRS, PhD
Recherche : Rôle de MUC4 dans la cancérogenèse pancréatique. Étude structure-fonction du complexe MUC4-ErbB2. Rôle de MUC2 dans la relation hôte-bactéries et la barrière intestinale.
Mots clefs : Mucines, MUC2, MUC4, MUC5B, physiopathologie épithéliale, cancer, inflammation, chimiorésistance, pancréas, sphère gastro-intestinale, différenciation cellulaire, régulation de l’expression des gènes, transcription, signalisation cellulaire, épigénétique, structure-fonction.
Responabilités collectives : Co-porteur CPER Cancer, Administrateur Comité du Nord de la Ligue Nationale Contre le Cancer.

isabelle.vanseuningen(@)inserm.fr

Nicolas JonckheereDr Nicolas JONCKHEERE, chercheur CRCN Inserm, PhD
Recherche : Rôle de la mucine transmembranaire MUC4 dans la cancérogenèse pancréatique et dans la chimiorésistance.
Mots clefs : MUC4, adénocarcinome pancréatique, modèles murins transgéniques, lésions néoplasiques PanIN, chimiorésistance.

nicolas.jonckheere(@)inserm.fr

Bernadette NeveDr Bernadette NEVE, chercheur CRCN Inserm, PhD
Recherche : Analyse des longs ARNs non codants dans les propriétés des cellules cancéreuses.
Mots clefs : longs ARNs non codants (lncARNs), cancers colorectaux, plasticité épigénétique, modifications génomiques par CRISPR/Cas9.

bernadette.neve(@)inserm.fr
 

Audrey VincentDr Audrey VINCENT, chercheur CRCN Inserm, PhD
Recherche : Rôle des mécanismes épigénétiques dans la plasticité et le caractère souche des cellules cancéreuses.
Mots clefs : Épigénétique, méthylation de l’ADN, code histone, cellules souches cancéreuses, cancers coliques, adénocarcinomes pancréatiques.

audrey.vincent(@)inserm.fr

Dr Michaël PERRAIS, Maître de Conférences MCU, PhD
Recherche : Rôle de la mucine MUC1 en physiopathologie rénale.
Mots clés : Cancer, fibrose, inflammation, chimiorésistance, voies de signalisation.
Enseignement : Biochimie, biologie moléculaire et cellulaire (PACES, Med2 et Master 1 « Biologie-Santé »). Co-responsable de l’UE « Différenciation et oncogenèse ».

michael.perrais(@)inserm.fr

Emmanuelle LeteurtrePr Emmanuelle LETEURTRE, anatomopathologiste, MD PhD
Recherche/enseignement : Anatomie Pathologique des cellules et tissus issus des pathologies digestives, pancréatiques et hépatiques. Marqueurs diagnostiques et histopronostiques. Immunohistochimie.

emmanuelle.leteurtre(@)chru-lille.fr

Pr Marie-Pierre BUISINE, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Prévention et prise en charge de la récidive tumorale dans le cancer œso-gastrique.
Mots clefs : adénocarcinome œso-gastrique, recherche translationnelle, chimiorésistance, récidive, oncologie digestive, oncologie moléculaire.
www.fregat-database.org
Mécanismes moléculaires impliqués dans les épimutations constitutionnelles du gène MLH1 responsables de syndrome de Lynch.
Mots clefs : Oncogénétique, épigénétique.

marie-pierre.buisine(@)inserm.fr

Guillaume PiessenPr Guillaume PIESSEN, chirurgien digestif, MD PhD
Recherche : Prévention et prise en charge de la récidive tumorale dans le cancer œso-gastrique.
Mots clefs : adénocarcinome œso-gastrique, recherche translationnelle, chimiorésistance, récidive, oncologie digestive, oncologie moléculaire. Coordonnateur national BCB FREGAT.
www.fregat-database.org

guillaume.piessen(@)chru-lille.fr

Dr Florence RENAUD, anatomopathologiste, MD PhD
Recherche : Prévention et prise en charge de la récidive tumorale dans le cancer œso-gastrique.
Mots clefs : adénocarcinome œso-gastrique, recherche translationnelle, chimiorésistance, récidive, oncologie digestive, oncologie moléculaire.
www.fregat-database.org

florence.renaud(@)inserm.fr
 

Pr Sébastien AUBERT, anatomopathologiste, MD PhD
Recherche : Rôle de la mucine MUC1 en physiopathologie rénale.
Mots clefs : Cancer, fibrose, inflammation, chimiorésistance, voies de signalisation.
Enseignement : Anatomie Pathologie, Cancérologie générale, urologique, ostéoarticulaire et endocrine (2e, 3e et 5e année des études médicales, Master 1, DES).

sebastien.aubert(@)chru-lille.fr

Viviane GnemmiDr Viviane GNEMMI, anatomopathologiste, MD PhD
Recherche : Rôle de MUC1 au cours de l’insuffisance rénale aiguë et chronique. Étude de MUC1 dans la réponse inflammatoire après stress rénal. Étude des mécanismes conduisant à la fibrose rénale.
Mots clefs : Cancer, fibrose, inflammation, chimiorésistance, voies de signalisation.
Enseignement : Néphropathologie, histo-pathologie expérimentale, pathologie hépatique (maladies inflammatoires et cancer).

viviane.gnemmi(@)inserm.fr

Dr Julie LECLERC, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Mécanismes moléculaires impliqués dans les épimutations constitutionnelles du gène MLH1 responsables de syndrome de Lynch.
Mots clefs : Oncogénétique, Épigénétique.

julie.leclerc(@)inserm.fr

Lucie CoppinDr Lucie COPPIN, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Mécanismes de régulation post-transcriptionnelle de l’expression des mucines par la galectine-3.
Mots-clefs : mucines, galectine-3, métabolisme des ARNm, RNA Binding Protein, adénocarcinome pancréatique.

lucie.coppin(@)inserm.fr

Dr Guillemette HUET, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Étude des mécanismes (signaux cellulaires, protéiques et métaboliques) induisant l’expression d’un phénotype de cellule souche tumorale métastatique et chimiorésistant dans le cancer du côlon. Approche transversale sur prélèvements humains (plasma, tumeurs).
Enseignement : 2e année de médecine, Master 1 (Gènes, Génome et Biomolécules, Oncogenèse et Différenciation) et M2R (Protéomique et Métabolomique, Dormance tumorale et Maladie résiduelle).

guillemette.huet(@)inserm.fr

Dr Anne-Frédérique DESSEIN, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Étude des mécanismes (signaux cellulaires, protéiques et métaboliques) induisant l’expression d’un phénotype de cellule souche tumorale métastatique et chimiorésistant dans le cancer du côlon. Approche transversale sur prélèvements humains (plasma, tumeurs).
Enseignement : 2e année de médecine, Master 1 (Gènes, Génome et Biomolécules, Oncogenèse et Différenciation) et M2R (Protéomique et Métabolomique, Dormance tumorale et Maladie résiduelle).

anne-frederique.dessein(@)chru-lille.fr

Pr Stéphanie TRUANT, chirurgien digestif, MD PhD
Recherche : Mécanismes de chimiorésistance de l’adénocarcinome pancréatique.

stephanie.truant(@)chru-lille.fr

Pascal PignyPr Pascal PIGNY, biologiste, PharmD PhD
Recherche : Impact de la galectine-3 sur le trafic et la ½ vie des ARNm de mucines et de non mucines
Mots clefs : galectine, mucines, ARNm, cellules cancéreuses.

pascal.pigny(@)inserm.fr

Pr Mohammed HEBBAR, oncologue, MD PhD
Recherche : Étude de l’efficacité des thérapies anti-cancéreuses en oncologie digestive.
Mots clefs : Oncologie digestive, Cancer du côlon, cancer du pancréas, chimiothérapie, essais cliniques, thérapies anti-cancéreuses.

mohamed.hebbar(@)chru-lille.fr

Dr Clarisse EVENO, Chirurgien, MD PhD
Recherche : Chirurgien digestif spécialisé dans le cancer avancé avec la prise en charge des métastases péritonéales, ayant une expertise en recherche translationnelle par la mise en place de modèles murins variés et en recherche clinique notamment avec l’obtention d’un PHRC testant une méthode innovante de délivrance de la chimiothérapie intra-péritonéale vaporisée au cours d’une cœlioscopie (PIPAC).
Mots-clefs : adénocarcinome œso-gastrique, recherche translationnelle, chimiorésistance, récidive, oncologie digestive, oncologie moléculaire.

clarisse.eveno(@)chru-lille.fr
 

Deniz PekinDr Deniz PEKIN, Chercheur postdoctoral, PhD
Recherche : Création de modèles microfluidiques 4D de type « tumeur sur puce » pour étudier les relations tumeur-stroma et la résistance aux traitements dans les cancers oeso-gastriques.
Mots clefs : Microfluidique, microfluidique en gouttes, PCR digitale, biologie synthétique.

deniz.pekin(@)inserm.fr
 

Dr Mehdi EL AMRANI, Chirurgien, MD PhD
Recherche :
Étude de la résistance aux traitements et des processus d’échappement de l’adénocarcinome pancréatique.
Mots-clés : Chirurgie pancréatique, cancer du pancréas, chimiorésistance, transplantation hépatique, soins chirurgicaux.

mehdi.elamrani(@)chru-lille.fr

PERSONNEL INGÉNIEUR/TECHNICIEN

Belinda DUCHÊNE, technicienne de Recherche Inserm
Assistante de prévention, responsable produits chimiques.
Compétences : immunochimie, biochimie des protéines, expérimentation animale, génotypage, biologie moléculaire.

belinda.duchene(@)inserm.fr

Marie-Paule DUCOUROUBLE, technicienne de Recherche Inserm
Lab manager (achats, gestion, nouveaux entrants, BPL), assistante de prévention, contact commerciaux.
Compétences :
biochimie des protéines.

marie-paule.ducourouble(@)inserm.fr

Mouloud SOUIDI, Ingénieur d’étude Université de Lille
Responsable laboratoire L2, responsable du laboratoire de bactériologie, co-responsable fichier OGM, co-responsable fichier lignées cellulaires, responsable autoclave.
Compétences : biologie moléculaire, Crispr/cas9, biologie cellulaire.

mouloud.souidi(@)inserm.fr

Véronique LABBÉ, Ingénieur d’étude CNRS
Secrétaire générale.

veronique.labbe(@)inserm.fr

Dr Fatima LAHDAOUI, PhD, Ingénieur de recherche CNRS CDD
Compétences : épigénétique (miRNA), biologie cellulaire et moléculaire, culture cellulaire 2D et 3D, organoïdes.

fatima.lahdaoui(@)inserm.fr

Bruno LESAGE, Assistant Ingénieur Inserm
Responsable Finances.

bruno.lesage(@)inserm.fr

Delphine TAILLIEU, Ingénieur d’étude Inserm
Chargée de Centre Prévention-Hygiène- Sécurité.

delphine.taillieu(@)inserm.fr

ÉTUDIANTS

Nicolas STOUP (D1 doctorant)
Résolution structurale et ciblage thérapeutique du complexe oncogénique MUC4-ErbB2 dans le traitement du cancer du pancréas.

nicolas.stoup(@)inserm.fr

Pierre-Damien CAUX (D1 doctorant)
Apport de la transcriptomique dans le diagnostic et le traitement des cancers de l’estomac.

pierredamien.caux.etu(@)univ-lille.fr

Nihad BoukroutNihad BOUKROUT (D3, doctorante)
Rôles du miR-210 dans la cancérogenèse pancréatique et la résistance aux chimiothérapies.

nihad.boukrout(@)inserm.fr

Frederick de MiollisFrédérick DE MIOLLIS (D3, doctorant)
Développement d’un système de culture in vitro 3D et microfluidique pour étudier les interactions tumeur-stroma et la résistance aux drogues de l’adénocarcinome du pancréas.

frederick.de-miollis(@)inserm.fr

Thomas SwierczewskiThomas SWIERCZEWSKI (D3, doctorant)
MUC1 : acteur de la chimiorésistance et nouvelle cible thérapeutique dans le carcinome rénal.

thomas.swierczewski(@)inserm.fr

Jean-Baptiste GibierDr Jean-Baptiste GIBIER (D4, doctorant)
Rôle immunomodulateur de MUC1 en pathologie rénale.

jeanbaptiste.gibier(@)chru-lille.fr

Charles POIRAUD (Étudiant M2R)
Mécanismes de chimiorésistance de l’adénocarcinome pancréatique.

charles.poiraud(@)inserm.fr

Elsa HADJ-BACHIR (Étudiante M2R)
Rôle des épienzymes dans le caractère souche des cellules cancéreuses coliques.

elsa.hadj-bachir(@)inserm.fr

Charlotte DUFOUR (Étudiante M2R)
Prévention et prise en charge de la récidive tumorale dans le cancer œso-gastrique.

charlotte.dufour(@)inserm.fr

Notre stratégique scientifique et nos projets pour 2020-2024 sont basés : 1- sur la grande quantité de données obtenues lors du précédent quinquennat concernant les mécanismes de résistance de la tumeur et la découverte de biomarqueurs dans les cancers oeso-gastriques, pancréatiques, coliques et rénaux (voir liste de publications) et 2- sur la création de l’institut de recherches sur le Cancer de Lille ONCOLille, auquel CANTHER est affiliée, en 2020 sur le campus hospitalo-universitaire dont les objectifs scientifiques seront de développer une recherche fondamentale et translationnelle sur les thèmes de la résistance et de la dormance tumorales.

Notre projet d’équipe porte sur les mécanismes responsables de la résistance tumorale envers les traitements chimiothérapeutiques avec une emphase sur : 1- le rôle des mucines membranaires, 2- le rôle des mécanismes épigénétiques sur la plasticité des cellules cancéreuses et 3- la comparaison systématique du profil moléculaire de la tumeur primaire et de sa récidive (voir figure ci-dessous). Ceci devrait nous permettre (i) d’apporter des nouvelles connaissances quant à ces mécanismes et (ii) de développer de nouveaux modèles d’étude (interdisciplinarité) et de trouver de nouveaux marqueurs pronostiques/prédictifs afin de mieux prendre en charge les patients et de proposer des meilleurs traitements plus adaptés à la tumeur et à l’hôte (médecine de précision), ceci en collaboration avec les cliniciens, les pathologistes et les biologistes de l’équipe.

1- Rôles de MUC1 et MUC4 dans la chimiorésistance

Nos projets visent à mieux comprendre le rôle des mucines membranaires MUC1 et MUC4 dans la cancérogenèse et la chimiorésistance. Nous utilisons une triple approche (in vitro, in vivo, ex vivo). Nous utilisons comme modèles d’étude des cancers particulièrement résistants aux traitements (cancer du rein et cancer du pancréas) dans lesquels MUC1 et MUC4 sont surexprimées afin de mieux comprendre leurs rôles dans ces processus (Jonckheere 2017; Jonckheere 2014; Jonckheere 2010; Jonckheere 2008).

1.1 MUC1 et cancer du rein (Responsable: Michael Perrais ; Co-Investigateurs: Dr Viviane Gnemmi, Pr Sébastien Aubert, Dr Jean-Baptiste Gibier)

Dans le cancer du rein, nous avons montré que MUC1 est un acteur de la chimiorésistance aux thérapies conventionnelles et aux thérapies ciblées (Aubert 2009, Bouillez 2014, Gnemmi 2014, Gibier 2017). Dans ce projet, nous voulons décrypter les mécanismes impliqués dans la résistance via le clivage de MUC1-C. Nous utiliserons des approches de transcriptomique et de protéomique (collab. Pr I. Fournier, laboratoire PRISM, Villeneuve d’Ascq). Nous évaluerons l’effet de mutations sur la migration, l’invasion, la prolifération et la chimiorésistance des cellules cancéreuses. Nous collaborerons avec les chimistes (Pr N. Lebègue, centre LilNCog, Inserm UMR1172, Lille) pour développer une stratégie afin de bloquer le clivage de MUC1-C. En parallèle, nous développerons des nanobodies appelés anticorps VHH contre MUC1-C (Hybrigenics services, Paris). Enfin, grâce à nos modèles murins précliniques et au KO Muc1, nous étudierons la relation entre MUC1, fibrose rénale inflammatoire et développement du cancer (collab. Dr C. Cauffiez, Dr N. Pottier & Pr F. Glowacki/équipe sénescence Canther).

Expression de MUC1 dans le rein normal (gauche) et surexpression dans le cancer du rein métastatique (droite)

1.2. Rôle de MUC4 dans la cancérogenèse pancréatique et la résistance tumorale (responsables : Dr Nicolas Jonckheere, Dr Isabelle Van Seuningen, Co-Investigateurs: Pr Emmanuelle Leteurtre, Dr Audrey Vincent, Dr Bernadette Neve, Dr Lucie Coppin, Pr Stéphanie Truant, Dr Mehdi El Amrani)

Expression de Muc4 dans le cancer du pancréas chez la souris (KC) et chez la souris cancéreuse pancréatique déficiente en Muc4 (KCM4) (gauche). Hétérogénéité moléculaire intratumorale et cartographie des PanIN par MALDI-MSI (droite)

1.2.a. MUC4 et lésions précoces

L’adénocarcinome pancréatique (PDAC) est une maladie très complexe arborant une hétérogénéité intratumorale (HIT) importante entre les cellules tumorales, les lésions précoces de type PanINs (PanIN1a-b/2/3) et le stroma fortement fibreux. Nous avons pour objectif de comprendre le rôle de MUC4 dans l’initiation de la cancérogenèse pancréatique par la caractérisation du modèle murin préclinique triple transgénique déficient en Muc4 appelé KCM4 (Pdx1-Cre; LstopL-KrasG12D; Muc4KO). Nous établirons la cartographie moléculaire et la signature protéomique des PanIN KCM4 par l’utilisation de la technologie MALDI-MSI (collab. Pr I. Fournier, laboratoire PRISM, Villeneuve d’Ascq). Les marqueurs d’intérêt identifiés seront ensuite étudiés pour leur impact sur les propriétés des cellules cancéreuses. Avec les pathologistes, nous voulons trouver de nouveaux marqueurs de réponse en utilisant une cohorte rétrospective de « longs survivants » (CAPALONG) que nous avons mise en place en collaboration avec les centres hospitaliers inter-régionaux (Lille, Amiens, Caen, Rouen) grâce à un soutien du Cancéropôle Nord-Ouest (coordination Pr E. Leteurtre). Avec les bioinformaticiens, nous voulons développer des outils en utilisant l’intelligence artificielle (machine/deep learning) afin d’identifier les lésions précoces de manière systématique et pouvoir stratifier les patients et orienter les traitements (collab. Pr M. Elati, équipe plasticité Canther ; Dr F. Wyndal, Dr H. Benhabiles, Yncrea, Lille).

1.2.b. MUC4 et chimiorésistance

Dans ce projet, nous voulons élucider les mécanismes responsables de la résistance (innée et induite) aux drogues (gemcitabine/FOLFIRINOX) et aborder les interactions tumeur-stroma. Pour cela nous avons mis en place des modèles in vitro (2D/3D chimiorésistants) et in vivo (PDX chimiorésistants) et utiliserons des stratégies gain et perte de fonction (shARN, Crispr/cas9). Nous développons aussi un modèle in vitro 4D tumeur-sur-puce microfluidique en collaboration avec le Dr V. Senez (UMI2820 CNRS/LIMMS de l’institut ONCOLille). Les marqueurs d’intérêt identifiés seront validés pour leur potentiel thérapeutique sur les modèles murins précliniques.  Nous étudierons particulièrement les canaux ioniques (TRPM7, KCa3.1; collab. Pr H. Ouadid-Aidouch, UPJV, Amiens) et les miARNs (miR-210, miR-132-3p, miR-96-5p) associés à l’expression de MUC4. Nous étudierons aussi le rôle des CAFS (collab. Dr C. Bousquet, CRCT Toulouse, INCa PAIR Pancreas).  Nous voulons aussi, par l’utilisation du dispositif 4D microfluidique,  augmenter le débit de criblage des drogues sur organoïdes développés à partir de biopsies obtenues pas aspiration à l’aiguille fine (collab.  Dr J. Branche, service des maladies de l’appareil digestif, CHU Lille).

1.2.C. MUC4 comme cible thérapeutique ?

Nous développons aussi un projet structure-fonction visant à cibler le complexe oncogénique MUC4-ErbB2 via les domaines EGF de MUC4 (Liberelle 2019, Liberelle 2020) et développer à long terme des petites molécules inhibitrices à visée thérapeutique en collaboration avec les chimistes (Pr Lebègue, Centre LilNCog, UMR1172 Inserm, Lille).

2- Plasticité épigénétique de la cellule tumorale (Responsables : Dr Audrey Vincent, Dr Bernadette Neve; Co-investigateurs: Dr Guillemette Huet, Pr Pascal Pigny, Dr Julie Leclerc, Dr Anne-Frédérique Dessein, Dr Florence Renaud, Pr Stéphanie Truant)

Les modifications épigénétiques aberrantes sont connues pour contribuer à la capacité des cellules cancéreuses à allumer/éteindre les marqueurs à caractère souche générant une population cellulaire hétérogène au sein de la tumeur (Vincent & Van Seuningen 2012). Nous voudrions maintenant mieux caractériser ces mécanismes pour (i) identifier des modulateurs épigénétiques « druggable », (ii) identifier les tumeurs pouvant bénéficier d’inhibiteurs de première génération visant les modificateurs épigénétiques, (iii) concevoir de nouvelles épidrogues plus spécifiques de la plasticité/souchitude du cancer, (iv) inverser la chimiorésistance et (v) empêcher la prédisposition ou la reprise du cancer (Vincent 2019).

Pour cela, nous travaillons sur deux modèles, bien connus au laboratoire, que sont les cancers coliques et pancréatiques présentant des propriétés de souchitude différents. L’adénocarcinome pancréatique (PDAC) qui développe une chimorésistance très rapidement et le cancer colorectal (CCR) via la dormance et la rechute tumorales.

Le cancer du pancréas et chimiorésistance innée ou acquise (gauche). Plasticité de la cellule cancéreuse colique, dormance et hétérogénéité tumorales (droite)

2.1. Modulateurs épigénétiques

Parmi les modulateurs épigénétiques directs, nous voulons identifier les ARN non codants (ARNnc) qui sont potentiellement responsables de la plasticité cellulaire (Neve 2018). Nous étudierons aussi l’impact du métabolisme sur les modifications de la chromatine par une approche de métabolomique (collab. Dr J.F. Goossens, plateforme spectrométrie de masse, U. Lille) et identifierons une signature métabolique de la plasticité cancéreuse (collab. Pr P. Marchetti/équipe leucémies Canther et plateau métabolisme de la cellule cancéreuse Canther, voir onglet services techniques). Nous évaluerons aussi le rôle du stress du réticulum (collab. Dr D. Delacour, UMR7592 CNRS, Institut Jacques Monod, Paris).

2.2. Modificateurs épigénétiques

Nous voulons établir les signatures des épienzymes et de la chromatine des cellules souches normales et cancéreuses par des approches à grande échelle (-omiques) dans les différents sous-types de CCR (CIN, MSI, CIMP) et de PDAC (épithélial vs de type basal). Nous utiliserons aussi des approches KD et d’édition du génome. Nous identifierons des interactions épienzyme-épienzyme potentiellement ciblables afin de découvrir de nouveaux composés chimiques spécifiques de l’état souche (collab. Pr A-S Voisin, CERMN, Univ. Caen, France).

2.3. Médiateurs épigénétiques

Nous allons continuer nos travaux sur les mécanismes et les conséquences de la méthylation des promoteurs de MLH1 et MUC5AC dans les formes familiales et sporadiques du CCR MSI (Leclerc 2018 ; Renaud 2015, 2016). Nous utiliserons des approches d’édition de l’épigénome (CRISPR-dCAs9), des vecteurs permettant de suivre la dynamique de méthylation de l’ADN à l’échelle de la cellule unique (plateau cellule unique ONCOLille) et par capture de la conformation de la chromatine (3C) (collab. plateformes génomique (Dr M. Figeac) & BiLille (Dr G. Marot), PLBS UMS2014-US41). Nous bénéficierons pour cela de la plus grande cohorte diagnostique française de patients atteints du syndrome de Lynch avec mutation du promoteur de MLH1 constitutionnelle (J. Leclerc, contrat d’interface Inserm 2020). A long terme, il s’agira de concevoir de nouvelles épidrogues spécifiques ciblant ces mécanismes (collab. Pr A-S Voisin, CERMN, Univ. Caen, France).

3- Profilage moléculaire de la récidive des cancers oeso-gastriques pour une meilleure prise en charge des patients (Responsable : Dr Florence Renaud; Co-investigateurs: Pr Marie-Pierre Buisine, Pr Guillaume Piessen, Dr Clarisse Eveno, Dr Isabelle Van Seuningen, Dr Deniz Pekin, Dr Fatima Lahdaoui)

Dans ce projet, nous voulons caractériser de manière précise le profil moléculaire de la tumeur primaire, de la récidive locale et de la métastase distante afin de comprendre (i) l’histoire naturelle des cancers oesogastriques (OG), (ii) les mécanismes de résistance aux traitements pour développer un test fonctionnel robuste  utilisable en routine clinique, l’objectif final étant de proposer aux patients des traitements adaptés (médecine de précision).

Profilage moléculaire de la tumeur primaire et de la récidive des cancers oesogastriques. Utilisation de la cohorte nationale BCB FREGAT (gauche). Hétérogénéités tumorale et cellulaire d’un carcinome gastrique à cellules indépendantes. Interactions tumeur-stroma (droite).

3.1. Recherche translationelle : Suivi moléculaire de la récidive pour anticiper la résistance de la maladie avancée

Par l’utilisation de nos données issues des études PROMOREC et REComics, nous voulons évaluer le suivi longitudinal l’ADN tumoral circulant (ADNtc) en utilisant des biopsies liquides non invasives déjà répertoriées dans la base de données clinico-biologique FREGAT, ceci comme substitut du profilage des récidives pour détecter de manière précoce la rechute et surmonter l’hétérogénéité intratumorale en routine clinique. Grâce au modèle Patient-Derived Organoids (PDO), nous évaluerons des drogues ciblant les marqueurs identifiés pour améliorer les traitements. Nous déterminerons aussi la signature UPR associée à la réponse à la chimiothérapie (collab. Dr O. Pluquet/équipe sénescence Canther).

3.2. Hétérogénéité génétique intratumorale dans le carcinome gastrique à cellules peu cohésives comme barrière à la médecine de précision

Une des raisons majeures d’échec des thérapies dans les cancers OG métastatiques est l’hétérogénéité intratumorale (HIT). Le carcinome gastrique à cellules peu cohésives est un sous type particulièrement agressif  caractérisé par une incidence croissante et une forte chimiorésistance et récidive (Piessen 2013, 2009 ; Messager 2011). Nous initierons une étude pilote avec un large échantillonnage (cartographie) grâce à FREGAT afin d’établir la signature moléculaire aux niveaux ARN, ADN (collab. Pr M.P. Buisine, plateforme de génomique CHU de Lille & Dr M. Figeac, UMS2014-US41/PLBS) et protéique (collab. Pr I. Fournier, laboratoire PRISM, Villeneuve d’Ascq). L’HIT sera aussi définie par profilage moléculaire à partir de biopsies liquides (ADN) et nous évaluerons aussi la réaction stromale avant et après chimiothérapie. Enfin, nous évaluerons le profil immunitaire de la tumeur en réponse à l’oxaliplatine, un inducteur de la réponse immunitaire (collab. Dr N. Bonnefoy (IRCM, Inserm U1194, Montpellier) et Pr A. Adenis (service oncologie médicale, IRCM, Montpellier)).

3.3. Développement d’un dispositif 4D de type tumeur-sur-puce pour étudier la résistance aux drogues dans le cancer gastrique à cellules peu cohésives

Un modèle 4D microfluidque de tumeur-sur-puce sera réalisé (collaboration avec les physiciens UMI2820 CNRS/LIMMS de l’institut ONCOLille) (Pekin 2011) afin de mieux comprendre les mécanismes de résistance et pour développer un nouveau test fonctionnel pour une utilisation en routine clinique (résistance aux drogues, orientation du traitement).

3.4. Identifier les déterminants de la résistance tumorale et leurs conséquences sur la survie des patients

Les déterminants de la résistance de la tumeur, de la progression tumorale et des conséquences pour la survie du patient (réduire les symptômes affectifs et biologiques aux stades précoces de la maladie) sont des problèmes majeurs de santé publique (Lelorain 2018). Grâce à la BCB FREGAT, qui collecte aussi des données psychologiques des patients, nous pourrons évaluer l’association entre symptômes dépressifs et/ou d’anxiété avec (i) la morbimortalité post-opératoire et (ii) les marqueurs inflammatoires, immunitaires et tumoraux (collab. Pr V. Christophe, Dr D. Grynberg, SCALab, institut ONCOLille).

En conclusion, notre projet d’équipe devrait apporter de nouvelles connaissances fondamentales sur le rôle des mucines dans le cancer mais aussi sur les mécanismes contrôlant la résistance de la tumeur aux traitements chimiothérapeutiques, leur échappement à l’action des drogues, leur capacité à métastaser, le rôle du stroma et le rôle des modifications épigénétiques et des ARN non codants sur la plasticité de la cellule cancéreuse et sa capacité à se reprogrammer. Les projets interdisciplinaires avec les chimistes, les physiciens et les bioinformaticiens nous permettront de développer de nouveaux modèles originaux pour répondre à la question centrale de la résistance aux drogues. Les programmes translationnels avec les cliniciens, pathologistes et biologistes de l’équipe, par l’accès et l’utilisation de cohortes locales de patients annotées et de BCB nationales labellisées, et la collaboration avec les chercheurs en sciences humaines et sociales de l’institut ONCOLille devraient nous permettre de mieux définir les sous-types moléculaires des cancers que nous étudions et de trouver de nouveaux biomarqueurs pronostiques/prédictifs/de réponse afin de proposer une meilleure prise en charge, un meilleur suivi et des soins adaptés pour chaque patient.

> ARTICLES ORIGINAUX DU LABORATOIRE
> REVUES GÉNÉRALES
> ÉDITORIAL
> LETTRES – COMMENTAIRES

> CHAPITRES DE LIVRES
> ARTICLES ORIGINAUX ET REVUES GÉNÉRALES ISSUS DES COLLABORATIONS
> PUBLICATIONS CLINIQUES

ARTICLES ORIGINAUX DU LABORATOIRE

2020

Roberti MP, Yonekura S, Duong CMP, Picard M, Ferrere G, Tidjani Alou M, Rauber C, Iebba V, Lehmann CHK, Amon L, Dudziak D, Derosa L, Routy B, Flament C, Richard C, Daillère R, Flückiger A, Van Seuningen I, Chamaillard M, Vincent A, Kourula S, Opolon P, Ly P, Pizzato E, Becharef S, Paillet J, Klein C, Marliot F, Pietrantonio F, Benoist S, Scoazec JY, Dartigues P, Hollebecque A, Malka D, Pagès F, Galon J, Gomperts Boneca I, Lepage P, Ryffel B, Raoult D, Eeggermont A, Vanden Berghe T, Ghiringhelli F, Vandenabeele P, Kroemer G, Zitvogel L. Ileal Apoptosis and Microbiome Shape the Immunosurveillance and Prognosis of Proximal Colon Cancer. Nature Medicine, 2020, sous presse. IF: 35

Liberelle M, Jonckheere N, Melnyk P, Van Seuningen I, Lebegue N. EGF-containing Membrane-bound Mucins: a hidden ErbB2 targeting pathway? J Med Chem. 2020 Feb 13. doi: 10.1021/acs.jmedchem.9b02001. [Epub ahead of print] PMID: 32027502  IF: 6.054.

Lemaire J, Van der Hauwaert C, Savary G, Dewaeles E, Perrais M, Lo Guidice JM, Pottier N, Glowacki F, Cauffiez C. Cadmium-Induced Renal Cell Toxicity Is Associated With MicroRNA Deregulation. Int J Toxicol. 2020 Mar/Apr;39(2):103-114.

Bitton L, Vandenbussche C, Wayolle N, Gibier JB, Cordonnier C, Verine J, Humez S, Bataille P, Lenain R, Ramdane N, Azar R, Mac Namara E, Hatron PY, Maurage CA, Perrais M, Frimat M, Vanhille P, Glowacki F, Buob D, Copin MC, Quéméneur T, Gnemmi V. Tubulointerstitial damage and interstitial immune cell phenotypes are useful predictors for renal survival and relapse in antineutrophil cytoplasmic antibody-associated vasculitis. J Nephrol. 2020 Jan 8. doi: 10.1007/s40620-019-00695-y.

Coppin L, Jannin A, Ait-Yahya E, Thuillier C, Villenet C, Tardivel M, Bongiovanni A, Gaston C, de Beco S, Barois N, van Seuningen I, Durand E, Bonnefond A, Vienne JC, Vamecq J, Figeac M, Vincent A, Delacour D, Porchet N, Pigny P. Galectin-3 modulates epithelial cell adaptation to stress at the ER-mitochondria interface. Cell Death Dis, in revision. IF:

2019

Liberelle M, Magnez R, Thuru X, Bencheikh Y, Ravez S, Quenon C, Drucbert AS, Foulon C, Melnyk P, Van Seuningen I*, Lebègue N*. MUC4-ErbB2 Oncogenic Complex: Binding studies using Microscale Thermophoresis and Surface Plasmon Resonance. Sci Rep, 2019, 9 (1), ⟨10.1038/s41598-019-53099-0

El Amrani M, Corfiotti F, Corvaisier M, Vasseur R, Fulbert M, Skrzypczyk C, Deshorgues AC, Gnemmi V, Tulasne D, Lahdaoui F, Vincent A, Pruvot FR, Van Seuningen I, Huet G, Truant S. Gemcitabine-induced epithelial-mesenchymal transition-like changes sustain chemoresistance of pancreatic cancer cells of mesenchymal-like phenotype. Mol Carcinog. 2019 Aug 2. doi: 10.1002/mc.23090.

2018

Jonckheere N, Van Seuningen I. Integrative analysis of the cancer genome atlas and cancer cell lines encyclopedia large-scale genomic databases: MUC4/MUC16/MUC20 signature is associated with poor survival in human carcinomas. J Transl Med. 2018 Sep 20;16(1):259. doi: 10.1186/s12967-018-1632-2.

Drubay V, Skrypek N, Cordiez L, Vasseur R, Schulz C, Boukrout N, Duchêne B, Coppin L, Van Seuningen I, Jonckheere N. TGF-βRII Knock-down in Pancreatic Cancer Cells Promotes Tumor Growth and Gemcitabine Resistance. Importance of STAT3 Phosphorylation on S727. Cancers (Basel). 2018 Jul 31;10(8). pii: E254. doi: 10.3390/cancers10080254.

2017

Lahdaoui F, Messager M, Vincent A, Hec F, Gandon A, Warlaumont M, Renaud F, Leteurtre E, Piessen G, Jonckheere N, Mariette C, Van Seuningen I. Depletion of MUC5B mucin in gastrointestinal cancer cells alters their tumorigenic properties: Implication of the Wnt/β-catenin pathway. 2017 Biochem J. 2017 Nov 1;474(22):3733-3746.

Gaudelot K, Gibier J-B, Pottier N, Hémon B, Van Seuningen I, Glowacki F, Leroy X, Cauffiez C, Gnemmi V, Aubert S, Perrais M. Anti-miR-21 strategy promotes chemosensitivity and decreases expression of multi-drug resistant genes in renal carcinoma. Tumor Biol, 2017 Jul;39(7):1010428317707372. doi: 10.1177/1010428317707372.

Coppin L, Vincent A, Frénois F, Duchene B, Lahdaoui F, Stechly L, Renaud F, Villenet C, Van Seuningen I, Leteurtre E, Dion J, Grandjean C, Poirier F, Figeac M, Delacour D, Porchet N, Pigny P. Galectin-3 is a non-classic RNA binding protein that stabilizes the mucin MUC4 mRNA in the cytoplasm of cancer cells. Sci Rep. Mar 6;7:43927.

Gibier, J-B, Hémon B, Fanchon M, Gaudelot K, Pottier N, Ringot B, Van Seuningen I,  Glowacki F, Cauffiez C, Blum D, Copin M-C, Perrais M, Gnemmi V. Dual role of MUC1 mucin in kidney ischemia-reperfusion injury: nephroprotector in early phase, but pro-fibrotic in late phase. Biochim Biophys Acta-Mol Basis Dis, 2017 Mar 31;1863(6):1336-1349.

2016

Corvaisier M, Bauzone M, Corfiotti F, Renaud F, El Amrani M, Monté D, Truant S, Leteurtre E, Formstecher P, Van Seuningen I, Gespach C, Huet G. Regulation of cellular quiescence by YAP/TAZ and cyclin E1 in colon cancer cells: implication in chemoresistance and cancer relapse. Oncotarget, 2016 Aug 30;7(35):56699-56712.

Coppin L, Benomar K, Corfiotti F, et al. CA-125, but not galectin-3, complements CA 19-9 for discriminating ductal adenocarcinoma versus non-malignant pancreatic diseases. Pancreatology 2016; 16: 115-120.

Renaud F, Mariette C, Vincent A, Wacrenier A, Maunoury V, Leclerc J, Coppin L, Crépin M, Van Seuningen I, Leteurtre E, Buisine MP. The serrated neoplasia pathway of colorectal tumors: Identification of MUC5AC hypomethylation as an early marker of polyps with malignant potential. Int J Cancer. 2016 Mar 15;138(6):1472-81.

2015

Vasseur R, Skrypek N, Duchêne B, Renaud F, Martínez-Maqueda D, Vincent A, Porchet N, Van Seuningen I, Jonckheere N. The mucin MUC4 is a transcriptional and post-transcriptional target of K-ras oncogene in pancreatic cancer. Implication of MAPK/AP-1, NF-κB and RalB signaling pathways. Biochim Biophys Acta-Gene Reg Mech. 2015 Dec;1849(12):1375-84.

Tréhoux S, Delpu Y, Renaud F, Leteurtre E, Torrisani J, Jonckheere N, Van Seuningen I. Micro-RNAs miR-29a and miR-330-5p function as tumor suppressors by targeting the MUC1 mucin in pancreatic cancer cells. Biochim Biophys Acta-Mol Cell Res, 2015 Jul 1853(10)2392-2403.

Skrypek N, Vasseur R, Vincent A, Duchêne B, Van Seuningen I, Jonckheere N. The oncogenic receptor ErbB2 modulates gemcitabine and irinotecan/SN-38 chemoresistance of human pancreatic cancer cells via hCNT1 transporter and multidrug-resistance associated protein MRP-2. Oncotarget. 2015 May 10;6(13):10853-67.

Desurmont T, Skrypek N, Duhamel A, Jonckheere N, Millet G, Leteurtre E, Gosset P, Duchêne B, Ramdane N, Hebbar M, Van Seuningen I, Pruvot FR, Huet G, Truant S. CXCR2 and its ligand CXCL7 are correlated to shorter disease-free and overall survival in metastatic colorectal cancer. Cancer Sci, 2015 Mar;106(3):262-9.

Renaud F, Vincent A, Mariette C, Crépin M, Stechly L, Truant S, Copin MC, Porchet N, Leteurtre E, Van Seuningen I*, Buisine MP*. MUC5AC hypomethylation is a predictor of microsatellite instability independently of clinical factors associated with colorectal cancer. Int J Cancer. 2015 Jun 15;136(12):2811-21.

Lahdaoui F, Delpu Y, Vincent A, Renaud F, Messager M, Duchêne B, Leteurtre E, Mariette C, Torrisani J, Jonckheere N, Van Seuningen I. miR-219-1-3p is a negative regulator of the mucin MUC4 expression and is a tumor suppressor in pancreatic cancer. Oncogene, 2015 Feb 5;34(6):780-8.

Vincent A, Kazmierczak C, Duchêne B, Jonckheere N, Leteurtre E, Van Seuningen I. Cryosectioning the intestinal crypt-villus axis: an ex vivo method to study the dynamic of epigenetic modifications from stem cells to differentiated cells. Stem Cell Res. 2015 Jan;14(1):105-13.

Tréhoux S, Duchêne B, Jonckheere N, Van Seuningen I. The MUC1 oncomucin regulates pancreatic cancer cell biological properties and chemoresistance. Implication of p42-44 MAPK, Akt, Bcl-2 and MMP13 pathways. Biochem Biophys Res Commun. 2015 Jan 16;456(3):757-62.


REVUES GÉNÉRALES

2020

Liberelle M, Jonckheere N, Melnyk P, Van Seuningen I, Lebègue N. EGF-Containing Membrane-Bound Mucins: A Hidden ErbB2 Targeting Pathway? J Med Chem. 2020 Feb 13. doi: 10.1021/acs.jmedchem.9b02001.

2019

Audrey Vincent, Aïcha Ouelkdite-Oumouchal, Mouloud Souidi, Julie Leclerc, Bernadette Neve, Isabelle Van Seuningen, Colon cancer stemness as a reversible epigenetic state: Implications for anticancer therapies. World J Stem Cells. Nov 26, 2019; 11(11): 920-936, Published online Nov 26, 2019. doi: 10.4252/wjsc.v11.i11.920. Voir l’article PubMed.

2018

Neve B, Jonckheere N, Vincent A, Van Seuningen I. Epigenetic Regulation by lncRNAs: An Overview Focused on UCA1 in Colorectal Cancer. Cancers (Basel). 2018 Nov 14;10(11). pii: E440. doi: 10.3390/cancers10110440.

Coppin L, Leclerc J, Vincent A, Porchet N, Pigny P. Messenger RNA life-cycle in cancer cells: Emerging role of conventional and non-conventional RNA-binding proteins? Int J Mol Sci, 2018, 19, 650; doi:10.3390/ijms19030650.

2017

Jonckheere N, Vasseur R, and Van Seuningen I. The cornerstone K-ras mutation in pancreatic adenocarcinoma: from cell signaling network, target genes, biological processes to therapeutic targeting. Crit Rev Oncol Hematol, 2017 111: 7-19.


LETTRES – COMMENTAIRES

2019

Jonckheere N, Van Seuningen I. Fine-tuning autophagy in pancreatic adenocarcinoma: full blockage is required. Ann Transl Med. 2019 Mar;7(Suppl 1):S43.

2015

Gronnier C, Piessen G, Leteurtre E, Van Seuningen I, Mariette C. Suitability of surgically-induced chronic reflux in rats for studying esophageal carcinogenesis. Ann. Surg., 2015 May;261(5):e140-1.


ÉDITORIAL

Jonckheere N, Lahdaoui F., Van Seuningen I. Targeting MUC4 in pancreatic cancer: miRNAs. Oncoscience, 2015 Sep 12;2(10):799-800.


CHAPITRES DE LIVRES

2020

Neve B, Jonckheere N, Vincent A, Van Seuningen, I. 2020. Single cell analysis may shed new lights on the role of lncRNAs in chemo-resistance in gastrointestinal cancers. In: RNA technology. Springer Series. The chemical biology of long non coding RNAs. Volume 10. Ed. S. Jurga & J. Barciszewski.


ARTICLES ORIGINAUX ET REVUES GÉNÉRALES ISSUS DES COLLABORATIONS

2020

Roberti MP, Ferrere G, Tidjani Alou M, Duong CMP, Routy B, Becharef S, Goéré D, Flament C, Poirier-Colame V, Richard C, Daillère R, Flückiger A, Van Seuningen I, Chamaillard M, Vincent A, Merad M, Enot D, Stoll G, Kourula S, Vétizou M, Yamazaki T, Fahrner JE, Arnould L, Ladoire S, Guyard L, Marliot F, Paci A, Broutin S, Bonnet R, Sauvanet P, Pezet D, Benoist S, Scoazec JY, Malka D, Pagès F, Galon J, Gomperts Boneca I, Lepage P, Raoult D, Eeggermont A, Ghiringhelli F, Vandenabeele P, Kroemer G, Zitvogel L. The Ileal Microbiome Shapes the Immunosurveillance and Prognosis of Proximal Colon Cancer. Nature Medicine, sous presse/in press

2019

Lambert M, Alioui M, Jambon S, Depauw S, Van Seuningen I, David-Cordonnier M-H. Direct and indirect targeting of HOXA9 transcription factor in acute myeloid leukemia. Cancers. 2019 Jun 17;11(6). IF: 5.326

2018

Vandenbussche C, Van der Hauwaert C, Dewaeles E, Franczak J, Hennino MF, Gnemmi V, Savary G, Tavernier Q, Nottet N, Paquet A, Perrais M, Blum D, Mari B, Pottier N, Glowacki F, Cauffiez C. Tacrolimus-induced nephrotoxicity in mice is associated with microRNA deregulation. Arch Toxicol. 2018 Jan 23. doi: 10.1007/s00204-018-2158-3

Aubert S, Berdelou A, Gnemmi V, Behal H, Caiazzo R, D’herbomez M, Pigny P, Wemeau JL, Carnaille B, Renaud F, Bouchindhomme B, Leteurtre E, Perrais M, Pattou F, Do Cao C. Large sporadic thyroid medullary carcinomas: predictive factors for lymph node involvement. Virchows Arch. 2018 Feb 1. doi: 10.1007/s00428-018-2303-7.

2017

Gibault F, Bailly F, Corvaisier M, Coevoet M, Huet G, Melnyk P, Cotelle P. Molecular features of the YAP inhibitor, Verteporfin ‐ synthesis of hexasubstituted dipyrrins as potential inhibitors of YAP/TAZ, the downstream effectors of the Hippo pathway. (2017) Chem Med Chem. 12, 954-961

Duruisseaux M, Antoine M, Rabbe N, Rodenas A, Mc Leer-Florin A, Lacave R, Poulot V, Duchêne B, Van Seuningen I, Cadranel J, Wislez M. Lepidic predominant adenocarcinoma and invasive mucinous adenocarcinoma of the lung exhibit specific mucin expression in relation with oncogenic drivers. Lung Cancer. 2017 Jul;109:92-100.

De Arcangelis A, Hamade H, Alpy F, Normand S, Bruyère E, Lefebvre O, Méchine-Neuville A, Siebert S, Pfister V, Lepage P, Laquerriere P, Dembele D, Delanoye-Crespin A, Rodius S, Robine S, Kedinger M, Van Seuningen I, Simon-Assmann P, Chamaillard M, Labouesse M, Georges-Labouesse E. Hemidesmosome integrity protects the colon against colitis and colorectal cancer. Gut, 2017 Oct;66(10):1748-1760.

Porte R, Van Maele L, Muñoz-Wolf N, Foligné B, Dumoutier L, Tabareau J, Cayet D, Gosset P, Jonckheere N, Van Seuningen I, Chabalgoity JA, Simonet M, Lamkanfi M, Renauld JC, Sirard JC, Carnoy C. Flagellin-mediated protection against intestinal Yersinia pseudotuberculosis infection does not require interleukin-22. Infect Immun. 2017 Jan 26;85(2). pii: e00806-16.

Colomb, F., Krzewinski-Recchi, M.A., Steenackers, A., Vincent, A., Harduin-Lepers, A., Delannoy, P., Groux-Degroote, S. TNF up-regulates ST3GAL4 and sialyl-Lewisx expression in lung epithelial cells through an intronic ATF2-responsive element. Biochem J. 2017 Jan 1;474(1):65-78.

2016

Omura, N., Mizuma, M., MacGregor, A., Hong, S.M., Ayars, M., Borges, M., Kanda, M., Li, A., Vincent, A., Maitra, A., Goggins, M. Overexpression of ankyrin1 promotes pancreatic cancer cell growth. Oncotarget. 2016 Jun 7;7(23):34977-87.

Gibault F, Corvaisier M, Bailly F, Huet, G, Melnyk P, Cotelle P. Non-photoinduced biological properties of verteporfin (2016) Curr. Med. Chem., 23, 1171-1184. (review)

2015

Van der Hauwaert C, Savary G, Pinçon C, Gnemmi V, Noël C, Broly F, Labalette M, Perrais M, Pottier N, Glowacki F, Cauffiez C. Donor caveolin 1 (CAV1) genetic polymorphism influences graft function after renal transplantation. Fibrogenesis Tissue Repair. 2015 May 5;8:8. doi: 10.1186/s13069-015-0025-x


PUBLICATIONS CLINIQUES

2019

Eveno C, Voron T, Piessen G. Laparoscopic Hyperthermic Intraperitoneal Chemotherapy is Safe for Patients with Peritoneal Metastases from Gastric Cancer and May Lead to Gastrectomy. Ann Surg Oncol. 2019 Jul 8. doi: 10.1245/s10434-019-07603-5.

Mariette C, Markar SR, Dabakuyo-Yonli TS, Meunier B, Pezet D, Collet D, D’Journo XB, Brigand C, Perniceni T, Carrère N, Mabrut JY, Msika S, Peschaud F, Prudhomme M, Bonnetain F, Piessen G; Fédération de Recherche en Chirurgie (FRENCH) and French Eso-Gastric Tumors (FREGAT) Working Group. Hybrid Minimally Invasive Esophagectomy for Esophageal Cancer. N Engl J Med. 2019 Jan 10;380(2):152-162. doi: 10.1056/NEJMoa1805101.

Renaud F, Chetboun M, Thevenet J, Delalleau N, Gmyr V, Hubert T, Bonner C, Messager M, Leteurtre E, Mariette C, Kerr-Conte J, Piessen G, Pattou F. Safety of Islet Autotransplantation After Pancreatectomy for Adenocarcinoma. Transplantation. 2019 Jan;103(1):177-181. doi: 10.1097/TP.0000000000002419.

2018

Mariette C, Renaud F, Piessen G, Gele P, Copin MC, Leteurtre E, Delaeter C, Dib M, Clisant S, Harter V, Bonnetain F, Duhamel A, Christophe V, Adenis A, on behalf of the FREGAT working group. The FREGAT biobank: a clinico-biological database dedicated to esophageal and gastric cancers. BMC Cancer 2018 Feb 6;18(1):139

2017

Mariette C. What is the optimal neoadjuvant treatment for locally advanced oesophageal adenocarcinoma? Ann Oncol. 2017 Mar 1;28(3):447-450.

Renaud F, Bibeau F, Leteurtre E, Delaeter C, Dib M, Harter V, Adenis A, Piessen G, Mariette C. Base clinico-biologique nationale française dédiée à la recherche sur les cancers oeso-gastriques FREGAT: French clinicobiological database dedicated to esogastric cancers. Ann Pathol. 2017 Dec;37(6):457-466.

Mantziari S, Gronnier C, Renaud F, Duhamel A, Théreaux J, Brigand C, Carrère N, Lefevre JH, Pasquer A, Demartines N, Collet D, Meunier B, Mariette C; FREGAT working group – FRENCH – AFC. Survival Benefit of Neoadjuvant Treatment in Clinical T3N0M0 Esophageal Cancer: Results From a Retrospective Multicenter European Study. Ann Surg. 2017 Nov;266(5):805-813.

Degisors S, Pasquer A, Renaud F, Béhal H, Hec F, Gandon A, Vanderbeken M, Caranhac G, Duhamel A, Piessen G, Mariette C; FREGAT working group. Are Thoracotomy and/or Intrathoracic Anastomosis Still Predictors of Postoperative Mortality After Esophageal Cancer Surgery?: A Nationwide Study. Ann Surg. 2017 Nov;266(5):854-862.

Markar SR, Gronnier C, Pasquer A, Duhamel A, Behal H, Théreaux J, Gagnière J, Lebreton G, Brigand C, Meunier B, Collet D, Mariette C; FREGAT working group – FRENCH – AFC. Surgically treated oesophageal cancer developed in a radiated field: Impact on peri-operative and long-term outcomes. Eur J Cancer. 2017 Apr;75:179-189.

M Messager, M Warlaumont, F Renaud, H Marin, J Branche, G Piessen, C Mariette. Recent improvements in the management of esophageal anastomotic leak after surgery for cancer. Eur J Surg Oncol 2017;43:258-269.

2016

Lordick F, Mariette C, Haustermans K, Obermannová R, Arnold D; ESMO Guidelines Committee. Oesophageal cancer: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up. Ann Oncol. 2016 Sep;27(suppl 5):v50-v57.

Pasquer A, Renaud F, Hec F, Gandon A, Vanderbeken M, Drubay V, Caranhac G, Piessen G, Mariette C; FREGAT Working GroupFRENCH. Is Centralization Needed for Esophageal and Gastric Cancer Patients With Low Operative Risk?: A Nationwide Study. Ann Surg. 2016 Nov;264(5):823-830.

Voron T, Messager M, Duhamel A, Lefevre JH, Mabrut JY, Goere D, Meunier B, Brigand C, Hamy A, Glehen O, Mariette C, Paye F; On behalf of the FREGAT working group – FRENCH. Is signet-ring cell carcinoma a specific entity among gastric cancers? Gastric Cancer. 2016 Oct;19(4):1027-40.

Mantziari S, Gronnier C, Pasquer A, Gagnière J, Théreaux J, Demartines N, Schäfer M, Mariette C; FREGAT Working Group–FRENCH–AFC. Incidence and Risk Factors Related to Symptomatic Venous Thromboembolic Events After Esophagectomy for Cancer. Ann Thorac Surg. 2016 Sep;102(3):979-84.

Bekkar S, Gronnier C, Renaud F, Duhamel A, Pasquer A, Théreaux J, Gagnière J, Meunier B, Collet D, Mariette C; French Eso-Gastric Tumors (FREGAT) working group, Fédération de Recherche EN CHirurgie (FRENCH) and Association Française de Chirurgie (AFC). Multicentre study of neoadjuvant chemotherapy for stage I and II oesophageal cancer. Br J Surg. 2016 Jun;103(7):855-62.

A Gandon, C Gronnier, F Renaud, P Borde, M Vanderbeken, F Hec, G Piessen, A Adenis, X Mirabel, C Mariette. Esophageal adenocarcinoma: Impact of a large hiatal hernia on outcomes after surgery. Ann Surg 2016;264:862-870.

Markar SR, Gronnier C, Duhamel A, Pasquer A, Théreaux J, Chalret du Rieu M, Lefevre JH, Turner K, Luc G, Mariette C; FREGAT Working Group-FRENCH-AFC. Significance of Microscopically Incomplete Resection Margin After Esophagectomy for Esophageal Cancer. Ann Surg. 2016 Apr;263(4):712-8. 

Markar SR, Gronnier C, Pasquer A, Duhamel A, Beal H, Théreaux J, Gagnière J, Lebreton G, Brigand C, Meunier B, Collet D, Mariette C; French Eso-Gastric Tumors (FREGAT) working group – Federation de Recherche EN CHirurgie (FRENCH) – Association Francaise de Chirurgie (AFC). Role of neoadjuvant treatment in clinical T2N0M0 oesophageal cancer: results from a retrospective multi-center European study. Eur J Cancer. 2016 Mar;56:59-68.

Robb WB, Messager M, Dahan L, Mornex F, Maillard E, D’Journo XB, Triboulet JP, Bedenne L, Seitz JF, Mariette C; Fédération Francophone de Cancérologie Digestive, Société Française de Radiothérapie Oncologique, Union des Centres de Lutte Contre le Cancer, Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie and the French EsoGAstric Tumour working group – Fédération de Recherche En Chirurgie. Patterns of recurrence in early-stage oesophageal cancer after chemoradiotherapy and surgery compared with surgery alone. Br J Surg. 2016 Jan;103(1):117-25.

2015

Mariette C, Robb WB, Piessen G, Adenis A. Neoadjuvant chemoradiation in oesophageal cancer. Lancet Oncol. 2015 Sep;16(9):1008-9.

Markar S, Gronnier C, Duhamel A, Mabrut JY, Bail JP, Carrere N, Lefevre JH, Brigand C, Vaillant JC, Adham M, Msika S, Demartines N, El Nakadi I, Meunier B, Collet D, Mariette C; On behalf of the FREGAT (French Eso-Gastric Tumors) working group, FRENCH (Fédération de Recherche EN CHirurgie), and AFC (Association Française de Chirurgie). The impact of severe anastomotic leak on long-term survival and cancer recurrence after surgical resection for esophageal malignancy. Ann Surg. 2015 Dec;262(6):972-80.

Luc G, Gronnier C, Lebreton G, Brigand C, Mabrut JY, Bail JP, Meunier B, Collet D, Mariette C; On behalf of the FREGAT (French Eso-Gastric Tumors) working group-FRENCH (Fédération de Recherche EN CHirurgie)-AFC (Association Française de Chirurgie). Predictive Factors of Recurrence in Patients with Pathological Complete Response After Esophagectomy Following Neoadjuvant Chemoradiotherapy for Esophageal Cancer: A Multicenter Study. Ann Surg Oncol. 2015 Dec;22 Suppl 3:1357-64. 

Piessen G, Lefèvre JH, Cabau M, Duhamel A, Behal H, Perniceni T, Mabrut JY, Regimbeau JM, Bonvalot S, Tiberio GA, Mathonnet M, Regenet N, Guillaud A, Glehen O, Mariani P, Denost Q, Maggiori L, Benhaim L, Manceau G, Mutter D, Bail JP, Meunier B, Porcheron J, Mariette C, Brigand C; AFC and the FREGAT working group. Laparoscopic Versus Open Surgery for Gastric Gastrointestinal Stromal Tumors: What Is the Impact on Postoperative Outcome and Oncologic Results? Ann Surg. 2015 Nov;262(5):831-40.

Messager M, Pasquer A, Duhamel A, Caranhac G, Piessen G, Mariette C; FREGAT working group – FRENCH. Laparoscopic Gastric Mobilization Reduces Postoperative Mortality After Esophageal Cancer Surgery: A French Nationwide Study. Ann Surg. 2015 Nov;262(5):817-23.

Markar S, Gronnier C, Duhamel A, Pasquer A, Théreaux J, Chalret du Rieu M, Lefevre JH, Turner K, Luc G, Mariette C ; Written on behalf of the French Eso-Gastric Tumors (FREGAT) Working Group–Fédération de Recherche en Chirurgie (FRENCH)–Association Française de Chirurgie (AFC). Salvage Surgery After Chemoradiotherapy in the Management of Esophageal Cancer: Is It a Viable Therapeutic Option? J Clin Oncol. 2015 Nov 20;33(33):3866-73.

Robb WB, Messager M, Gronnier C, Tessier W, Hec F, Piessen G, Mariette C; the FREGAT (French EsoGastric Tumor) working group – FRENCH (Fédération de Recherche en Chirurgie). High-Grade Toxicity to Neoadjuvant Treatment for Upper Gastrointestinal Carcinomas: What is the Impact on Perioperative and Oncologic Outcomes? Ann Surg Oncol. 2015 Oct;22(11):3632-9.

Markar S, Gronnier C, Duhamel A, Bigourdan JM, Badic, B, Chalret du Rieu M, Lefevre JH, Turner K, Luc G, Mariette C; On behalf of the FREGAT working group – FRENCH – AFC. Pattern of postoperative mortality after esophageal cancer resection according to center volume: results from a large European multi-center study. Ann Surg Oncol. 2015 Aug;22(8):2615-23.

Mariette C, Gronnier C, Duhamel A, Mabrut JY, Bail JP, Carrere N,  Lefevre JH, Meunier B, Collet D, Piessen G; FREGAT working group – FRENCH – AFC. Self-expanding covered metallic stent as a bridge to surgery in esophageal cancer: impact on oncological outcomes. J Am Coll Surg. 2015 Mar;220(3):287-96.

Robb WB, Bruyere E, Amielh D, Vinatier E, Mabrut JY, Perniceni T, Piessen G, Mariette C; FREGAT Working Group – FRENCH. Esophageal Gastrointestinal Stromal Tumor: Is Tumoral Enucleation a Viable Therapeutic Option? Ann Surg. 2015 Jan;261(1):117-24.

A Pasquer, C Gronnier, F Renaud, A Duhamel, J Théreaux, N Carrere, J Gagniere, B Meunier, D Collet, C Mariette. Impact of Adjuvant Chemotherapy on Patients with Lymph Node-Positive Esophageal Cancer who are primarily Treated with Surgery. Ann Surg Oncol 2015;22 Suppl 3:S1340-9.

Truant S, Séquier C, Leteurtre E, Boleslawski E, Elamrani M, Huet G, Duhamel A, Hebbar M, Pruvot FR. Tumour biology of colorectal liver metastasis is a more important factor in survival than surgical margin clearance in the era of modern chemotherapy regimens. HPB (Oxford). 2015 Feb;17(2):176-84.

Thèses en cours

  • STOUP Nicolas (D1 en 2019 – dir. Thèse : Isabelle VAN SEUNINGEN, Nicolas LEBEGUE)
  • CAUX Pierre-Damien (D1 en 2019 – Dir. thèse : Florence RENAUD, Isabelle FOURNIER)
  • BOUKROUT Nihad (D3 en 2019 – dir. thèse : Nicolas JONCKHEERE)
  • DE MIOLLIS Frédérick (D3 en 2019 – dir. Thèse : Isabelle VAN SEUNINGEN, Vincent SENEZ)
  • SWIERCZEWSKI Thomas (D3 en 2019 – dir. thèse : Michael PERRAIS)
  • GIBIER Jean-Baptiste (D4 en 2019 – dir. thèse : Sébastien AUBERT et Viviane GNEMMI)

Thèses soutenues

  • EL AMRANI Mehdi (sout. le 11/12/2019) sous la direction de : Isabelle VAN SEUNINGEN et Guillemette HUET
  • SAAD Chadi (sout. le 26/09/18) sous la direction de Marie-Pierre BUISINE et Hélène TOUZET
  • GAUDELOT Kelly (sout. le 23/06/2017) sous la direction de : Michael PERRAIS
  • COPPIN Lucie (sout. le 12/06/2017) sous la direction de : Pascal PIGNY
  • CORVAISIER Matthieu (sout. le 29/11/2016) sous la direction de : Guillemette HUET
  • VASSEUR Romain (sout. le 14/12/2015) sous la direction de : Nicolas JONCKHEERE
  • DESURMONT Thibault (sout. le 24/11/2015) sous la direction de : Stéphanie TRUANT
  • RENAUD Florence (sout. le 16/11/2015) sous la direction de : Marie-Pierre BUISINE
  • TREHOUX Solange (sout. le 15/01/2015) sous la direction de : Isabelle VAN SEUNINGEN

HDR soutenues

  • GNEMMI Viviane (sout. le 05/03/2020) sous la direction de : Isabelle VAN SEUNINGEN