OFFRES D'EMPLOIS

2021/02/03

Offre de CDD 12 mois : IE - Responsable technique du plateau bio-informatique CANTHER-XAI

Equipe : plateau bio-informatique CANTHER-XAI

Responsable :  Pr Mohamed Elati

2021/02/03

Offre de CDD 36 mois (1+2 ans) : Postdoctoral researcher position in Computational Network Biology - Machine Learning

Equipe : Plasticité cellulaire et cancer

Responsable : Pr Mohamed Elati

2020/12/18

Offre de CDD 9 mois : H/F Ingénieur(e) en biologie moléculaire et cellulaire

Equipe : Efficacité & Résistance aux Thérapies ciblées anti-tumorales

 Responsable : Dr Zoulika Kherrouche

2020/11/26

Offre de CDD 12 mois : H/F Technicien(ne) en biologie moléculaire et cellulaire

Equipe: Efficacité & Résistance aux Thérapies ciblées anti-tumorales

Responsable : Dr Fabrice Lejeune

2021/03/17

Technicien(ne) de recherche

Equipe: Facteurs de persistance leucémiques

Responsable : Dr Salomon Manier

2020/06/26

Offre de mobilité : Ingénieur-e d'études Biologie et Santé (biologie moléculaire/cellulaire)

UMR 1277 CANTHER

Responsable : Dr Isabelle VAN SEUNINGEN

2020/06/26

Offre de CDD : Ingénieur-e en techniques biologiques

Équipe : Mucines, cancer et résistances aux drogues

Responsable : Dr Audrey VINCENT

2020/04/19

Offre de thèse : Modèles cellulaires, caractérisation moléculaire et approches thérapeutiques des épimutations constitutionnelles du gène MLH1 responsables de syndrome de Lynch

Équipe : Mucines, cancer et résistance aux drogues

Laboratoire : CANTHER (Hétérogénéité, Plasticité et Résistance des Cancers aux Thérapies), UMR9020 CNRS-1277 Inserm (Dir : Dr Isabelle VAN SEUNINGEN), 59045 Lille cedex

Contact : Julie LECLERC, julie.leclerc(@)inserm.fr / julie.leclerc(@)chru-lille.fr (co-encadrant)

Encadrant (HDR) : Pr Pascal PIGNY

Date limite de candidature : 4 mai 2020

Date de début de thèse : 1 octobre 2020

Intitulé du sujet : Modèles cellulaires, caractérisation moléculaire et approches thérapeutiques des épimutations constitutionnelles du gène MLH1 responsables de syndrome de Lynch.

Résumé du projet : Les épimutations constitutionnelles du gène MLH1 représentent un mécanisme alternatif aux mutations génétiques dans l’étiologie du syndrome de Lynch, qui est un syndrome de prédisposition au cancer. Les patients porteurs de cette altération épigénétique présentent une hyperméthylation du promoteur de MLH1. Les mécanismes moléculaires responsables de l’établissement de cette hyperméthylation restent très mal connus. Initialement considérées comme non transmissibles à la descendance en raison de la suppression des marques épigénétiques dans les cellules germinales, des cas de transmission intergénérationnelle ont ensuite été décrits, souvent associée à la présence d’un événement génétique en cis. Nous avons identifié, dans plusieurs familles, des événements génétiques distincts ségrégeant avec l’hyperméthylation (Leclerc et al., Genetics in Medicine 2018).

L’objectif du projet est de créer des modèles cellulaires d’épimutation issus de cellules souches pluripotentes, en utilisant la technologie CRISPR-Cas9 pour modifier le gène MLH1. Ces modèles cellulaires permettront dans un premier temps de caractériser les mécanismes moléculaires impliqués dans l’établissement des marques épigénétiques et d’identifier les acteurs de cette hyperméthylation ciblée. Dans un deuxième temps, ces modèles permettront de tester des thérapeutiques déméthylantes, afin de faire la preuve de concept qu’il est possible de déméthyler sélectivement le promoteur du gène MLH1.

Compétences requises : Compétences en biologie moléculaire et expérience en culture cellulaire.

2020/04/19

Offre de thèse / PhD position : Collaborative project which aims to discover new pathways/targets with senolityc/senomorphic properties that would limit senescence/aging

Équipe : Sénescence, fibrose et cancer

Tuteur : Dr Olivier PLUQUET

PhD position in senescence and tumorigenesis
A joint PhD position is available in the teams « Senescence, Fibrosis and Cancer » (UMR Canther) located at the Institut Pasteur de Lille (France) and « Stress and Ageing” (URBC-Narilis) located at the University of Namur (Belgium).

We are looking for a dynamic and highly motivated candidate to work on our collaborative project which aims to discover new pathways/targets with senolityc/senomorphic properties that would limit senescence/aging. We are particularly interested in understanding the role of an adaptive signalling pathway called Unfolded Protein Response (UPR) emanating from the endoplasmic reticulum (ER) in this process. The objectives of the project are to comprehensively characterize the functional role played by the UPR in senescence and senescence-associated secretory pathway (SASP), and to determine whether targeting specific branches of the UPR influences the pro-oncogenic SASP properties as well as age-related traits.

The project will use several approaches, including cell imaging, culture of primary cells, and in vivo experiments in mice. The project will involve a close cooperation with other biologists and bioinformaticians/biostatisticians, and will take place in highly competitive scientific infrastructures.

The position will remain open until filled and is available from March 2020 for 42 months.

The candidates of any nationality should have a solid background in molecular and cellular biology (with experience in cell culture and cell signalling) and must hold a master degree in biology, biomedical sciences or equivalent. Practical experience of in vivo biological experimentation would be an asset.

Candidates should send an application letter, a curriculum vitae, a brief summary of research interest, and two reference letters to: Olivier PLUQUET, olivier.pluquet(@)ibl.cnrs.fr and Florence CHAINIAUX, florence.chainiaux(@)unamur.be

2020/04/09

Offre de thèse : Computer Simulation and Experiments of Radio-Induced Cell Senescence

Équipe : Sénescence, fibrose et cancer

Tutrice : Pr Corinne ABBADIE